Dracula, célèbre roman de Bram Stoker, se base sur une histoire vraie. Ce vampire terrifiant a-t-il réellement existé ? Il s’agit de l’histoire d’un prince roumain terrifiant qui n’était certes pas vampire mais qui jouissait d’une terrible notoriété à cause de sa folie. Aussi, quelle est la véritable histoire de Dracula ? Qui est ce vampire le plus célèbre au monde ? Où s’arrête la réalité et où commence la fiction ?
Des deguisements pas cher

Dracula Le Vampire Personnages Halloween

Un vampire très célèbre

Dracula est un vampire très célèbre, pour ne pas dire le plus célèbre. Créé par Bram Stoker, Dracula est le héros du roman éponyme datant de 1897.

D’après les études qui ont été faites, Dracula n’est pas le seul fruit de l’imagination débordante de Bram Stoker. En effet, cet écrivain irlandais se serait inspiré d’un machiavélique et terrifiant prince roumain : Vlad Tepes surnommé « Vlad III l’empaleur ». Ce prince de Roumanie a régné sur la Valachie et l’a tout autant terrifiée durant le XVème siècle.

Ce personnage de vampire parmi les plus célèbres et l’une des références les plus reprises tant des les livres que dans les films ou séries. Ainsi, Dracula est le vampire le plus connu au monde.

Dracula : les origines de son nom

Comme on l’a vu, Dracula puise son origine d’un prince qui a terrifié la Valachie, région roumaine, durant le XVème siècle. Aussi, Dracula n’est pas né tout droit de l’imagination fertile du romancier irlandais, il repose en effet sur le mot roumain « Dracul » qui signifie « Dragon » ou « Diable ». Ce pseudonyme de Dragon est d’ailleurs celui que portait le père de Vlad Tepes III, à savoir Vlad II Dracul.
Ainsi, Dracula colle tout à fait à la personnalité du personnage créé par Bram Stoker.

Dracula : sa carte d’identité

Dracula est un vampire. Comme tout vampire, il se nourrit du sang des mortels. Quant à lui, il est immortel.

Dracula vit en Transylvanie, dans un château reculé, isolé au cœur des Carpates.

Dracula présente des caractéristiques physiques que l’on retrouve dans toutes les adaptations du roman de Bram Stoker. Dracula est un aristocrate de grande taille, mince, aux traits fins mais avec une peau pâle qui contraste très nettement avec la noirceur profonde de ses cheveux. Ce personnage machiavélique est d’autant plus terrifiant avec les habits qu’il revêt dont son fameux costume et sa grande cape noirs.

Toutefois, on constate que cette représentation de Dracula, qui inspire d’ailleurs les déguisements d’Halloween ou de Carnaval, n’a aucun rapport avec les caractéristiques décrites par son auteur original, Bram Stoker. En effet, ce dernier a fait de Dracula un vieillard laid, ridé, pas du tout attirant. Contrairement aux films et à certaines adaptations, Dracula n’a rien d’un Don Juan ou d’un Casanova.

Si Bram Stoker décrit un personnage très repoussant, c’est pour l’associer à son comportement machiavélique, à sa monstruosité.

Dracula : un vampire aux super pouvoirs !

Comme dans bon nombre de romans fantastiques, le protagoniste, c’est-à-dire le personnage principal, est doté de pouvoirs. Dracula ne déroge pas à la règle ainsi que l’a écrit Bram Stoker. En effet, Dracula est un être qui parvient à se métamorphoser en chien, en chauve-souris, en loup, en poussière ou encore en brouillard.

De plus, Dracula peut aussi bien grandir que rapetisser. Il dirige aussi les éléments en maîtrisant tempêtes, tonnerre et brouillard. De plus, Dracula dispose de la maîtrise des animaux que l’on pourrait assimiler à de l’hypnose puisqu’il parvient à diriger de nombreux animaux dont le loup, le rat, le renard, etc. Outre l’hypnose, Dracula lit dans les pensées des mortels dont il s’est nourri du sang. De plus, Dracula est un maître de l’ésotérisme en pratiquant télépathie et nécromancie notamment.

Mais boire le sang des mortels ne lui permet pas seulement de lire dans leur pensée puisque cette boisson contribue à son rajeunissement et ravive ses forces.

Toutefois, Dracula ne dispose de ses super pouvoirs que la nuit. En outre, Dracula doit se faire inviter pour pénétrer chez quelqu’un. Enfin, il ne peut dormir qu’en terre consacrée. Contrairement à n’importe qui, cet être machiavélique n’a pas d’image : il n’a ni ombre ni reflet dans une miroir.

Dracula est un vampire. Comme tout démon ou vampire, Dracula ne supporte pas les crucifix et rosaires, exècre l’eau bénite qui a pour effet de le repousser et déteste l’ail. Et pour l’empêcher de sortir de son cercueil, il suffit de poser une branche de rosier sauvage. Dracula est un vampire immortel. Toutefois, on peut parvenir à le tuer grâce à un pieu en argent qui transpercerait son cœur ou en tirant une balle emplie d’eau bénite dans sa tombe.

Dracula : l’adaptation cinématographique

Dracula est une source d’inspiration intarissable pour toutes les histoires de vampire. De nombreux films, séries font d’ailleurs référence plus ou moins explicitement à ce machiavélique vampire. D’ailleurs, Dracula est très prolifique puisqu’il a inspiré une multitude de romans et autres récits de vampires.

Pour en revenir au caractère mythique de Dracula, il faut se plonger dans le cinéma. En effet, Dracula a fait l’objet de près de 200 films où il tient le rôle principal. Cela fait de Dracula l’un des personnages les plus représentés dans le cinéma mondial. C’est grâce à toutes ces adaptations que Dracula tire son caractère mythique.

La première apparition filmique de Dracula a eu lieu en 1922, dans un film de Friedrich Murnau intitulé en français Nosferatu le vampire.
tout pour la fête
 
Creation site by Freeseo Création site Orleans - Copyright © www.desdeguisements.com Tous droits réservés - Revendeur Vegaoopro